FabLab2014

 

 

Les toiles de François La Borie proposent une élaboration formelle inédite d'un entrelacement entre la couleur et la lumière. En émerge une translucidité vibrante : la trace d'un passage ou d'un vécu possible.

Ses couleurs sont puisées dans une variation allant de la terre à la transparence dramatique du vin.


L'abstraction se crée par les passages, repassages, pressage, pliage, dépliage, arrachement, effritement. Les plis, noyés dans le matériau, deviennent, lors de la séparation des supports, la mémoire d'une étreinte. Parfois une silhouette ou un objet viennent perturber cette trame comme sous l'effet d'un souffle.


La peinture et la sculpture de François La Borie entrent en résonnance avec une préoccupation continue des artistes, qui inventent de nouveaux langages picturaux et de nouvelles formes de pensée ouvrant les potentialités de l'art aux avancées de la science.

 

François La Borie vit et travaille à Paris et aux Lilas. Son travail est suivi avec intérêt par des collectionneurs de France, du Canada, d'Espagne et d'Allemagne.

 

Docteur en Chirurgie-Dentaire de formation, François La Borie a évolué dans les techniques médicales et artistiques en cherchant à travers la biologie et la psychologie, les sources émotionnelles et leur empreinte corporelle, pour faire surgir l'instant mémoriel que la matière porte en elle. 


Après un passage aux Beaux-Arts de Paris en dessin en 1999, il réalise l'exposition He Can't en 2009 à Saint-Saturnin-lès-Apt présentant une série de peintures grands formats ainsi que des poésies. En 2010 il participe au festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire, où il construit une œuvre autour de la transformation chimique des matières depuis leur origine végétale et minérale jusqu'à la pharmacochimie.

 

En 2014, son exposition personnelle Oserezo présente ses oeuvres récentes à la Mairie du 1er arrondissement de Paris.

 

En 2015, il présente ses dernières oeuvres dans une importante exposition personnelle à Montréal.

bottom-bio 

 
 

 

Mes remerciementes chaleureux à Julia Bastard ainsi qu'à Esther Shalev Gerz,

pour son aide, son soutien et sa fidèle amitié. - F. La Borie